La vie de la commune

Agenda

LE BATI EN MILIEU RURAL
 
Ø      Village et Hameaux : Une forme urbaine assez rare dans le paysage rural en liaison avec une urbanisation très ancienne.
 
·        Le village de Cellières (ancienne paroisse)
 
   Le village de Cellières s’est constitué au XVIème  siècle, autour d’un prieuré et d’un château à mi-pente sur le coteau rive droite de la Sarthe dominant légèrement la vallée.
Les maisons présentent des volumes simples et sobres, imbriquées avec de nombreuses dépendances de taille variable.
 
   Le prieuré domine par sa silhouette imposante, sans végétation d’accompagnement. Le château quant à lui se fait très discret grâce à une végétation d’accompagnement dense : double alignement signalant l’entrée, if remarquable au niveau de la façade orientée vers la Sarthe.
 
   La ferme du château offre une architecture particulière : volumes hauts et sobres délimitant une cour carré fermée par un « portail porche ».
 
   L’ensemble bâti de Cellières présente une silhouette agréable et équilibrée jouant sur les imbrications de volumes et mis en scène par le relief et la végétation.
 
   Le château et la maison des domestiques dans la cour de Cellières sont inscrits à l’inventaire des monuments historiques.
 
       La Bérodière – Les Aulnaies
 
   Ces hameaux très anciens (XVI – XVIIème siècle) ont investi les bords de Sarthe. Ils présentent une urbanisation linéaire de part et d’autre d’une rue étroite et une architecture souvent sobre, animée parfois d’une maison de maître (ex : Les Aulnaies).
 
   Dans ces hameaux, de nombreuses maisons sont restaurées. On note quelques nouvelles constructions (hameau des Aulnaies). Ils sont aujourd’hui noyés dans une végétation dense entre bocage et peupleraies.
 
·        Les Petites Landes
 
   Le secteur des Petites Landes n’est pas à proprement parler un hameau regroupé et ancien. En effet, la juxtaposition de différentes époques de constructions sur ce secteur a favorisé un regroupement de maisons dans une structure urbaine lâche et éclatée.
 
   On trouve aussi un habitat très sobre et ancien côtoyant une urbanisation beaucoup plus récente (environ 1970). Sur le plateau bocager, cet ensemble ne présente pas de silhouette.
 
 
 
Ø      Habitat dispersé : Cette forme d’habitat dispersé correspond à une économie agricole basée sur l’exploitation familiale ; pas de village mais des habitations isolées implantées au milieu des bâtiments d’exploitation, au cœur d’un maillage bocager qui les met en scène et souvent les valorise. Le territoire communal se caractérise par deux époques très nettes de construction et d’investissement du milieu rural.
 
·        Un habitat sobre et ancien
 
   Les volumes sont sobres et de petites tailles. L’utilisation des matériaux locaux (grès enduits et ardoises) rend discret l’impact visuel de ces fermes anciennes, la palette chromatique assez sombre se rapprochant de la teinte de la terre.
 
   Les corps de ferme ne présentent pas de forme d’implantation caractéristique mais plutôt une organisation aléatoire dépendant de l’implantation de la ferme et de sa taille. La juxtaposition de nouveaux bâtiments de stockage (type hangars) augmente considérablement l’impact de ces fermes, relais importants dans le paysage bocager.
 
·        Un habitat typé : fermes du XIXème  (environ 1850)
 
   Les volumes de ces fermes sont imposants aussi bien au niveau des maisons d’habitation que des dépendances et organisés suivant des formes urbaines géométriques en L ou en U.
L’architecture typique de cette époque réalisée en grès enduit joue sur les ornementations de briques au niveau des façades, ouvertures et chaînages. Les ouvertures sont nombreuses et souvent travaillées avec notamment de nombreux arrondis soulignés par les briques.
Ces fermes principalement implantées dans le secteur nord (plateau ondulé bocager) constituent d’importants points d’appel et de relais visuel de qualité.
 
 
 
 
 
LES GRANDES PROPRIÉTÉS
DE JUVARDEIL
 
 
Ø      La Grande Maison
 
   Dans le bourg ancien, la Grande Maison occupe une place importante dans l’axe de la Grande Rue. Une de ces façades, prolongée par le mur d’enceinte du parc, longe la rue de l’Hormeau et guide le cheminement vers la rivière. Son bâti assez sobre est noyé dans une végétation dense de parc, point d’articulation végétal dans le tissu urbain.
 
Ø      Le logis de la Poitevinière
 
   Dans le centre bourg (à proximité du cimetière), le logis de la Poitevinière présente une architecture de qualité : petite tourelle dans l’angle d’un bâtiment en L. La propriété est cernée par un mur et mise en scène par un parc aux essences végétales caractéristiques (Magnolias notamment). La chapelle dédiée à l’Annonciation et fondée le 30 août 1536 est convertie en habitat. En 1857, durant la construction de l’église de Juvardeil, on y célébrait les offices de la paroisse.
 
   Lieu de résidence de Charles de Bonchamps pendant les six premières années de son enfance.
 
Ø      La Gentilhommière de la Cadière
 
   Construite au XVIème  siècle dans le hameau de Port Joret, la gentilhommière domine la Sarthe et les prairies inondables.
  
   Elle présente une architecture travaillée (tuffeau et ardoise) avec tourelle, de nombreuses ouvertures sur les façades.
  
   Un bosquet de Pins marque l’entrée de la propriété.
 
Ø      La Bodinière
 
Le château de la Bodinière appartenait à François de Chaume et fut vendu en 1681, il appartenait à René d’Etriché. La propriété à proximité du bourg est soulignée par un haut mur d’enceinte et en bois dense. L’entrée est marquée par des piles en tuffeau et une grille en fer forgé (en mauvais état). Son volume est sobre, en tuffeau et ardoise. La toiture est animée de lucarnes ouvragées et d’une cheminée en briques. Cette propriété doit son impact paysager et sa fonction de point de repère à son vaste parc boisé.

Actualités

Communauté de Communes Vallées du Haut Anjou

En savoir plus

Services communaux
Permanences téléphoniques

Allo la Mairie ??
En savoir plus

Calendrier des Festivités
L'association Anjou 3 rivières ouvre son club nature

En savoir plus

Ecole
Collecte de papier au profit de l'école

En savoir plus

Voter par procuration

En savoir plus

Culture , loisirs ,détente
repas partagé au marché

repas partagé au marché.
En savoir plus

Tourisme
Au marché tous les mardis

Tous les mardi le petit marché avec les produits laitiers, fruits et légumes.
Le grand marché c'est un mardi sur deux.
En savoir plus

Culture , loisirs ,détente
Epouvantails et vous ???????

Allez hop avec  COMPAGN.ART à chacun son épouvantail
En savoir plus

Culture , loisirs ,détente
Rando des trois rivières

Samedi 16 juin 2018
19ème randonnée semi-nocturne
http://rando3rivieres.free.fr
En savoir plus

Economie
Le budget 2018

En savoir plus

Palio 2018 Nous y étions

10 mai 2018 la course du Palio

Nous étions une bonne vingtaine de Juvardeil à venir soutenir Nuage de Feu, un cheval breton de 17 ans monté par la délicieuse Alice Bezie. Mais c’est le cheval de...

En savoir plus

Culture , loisirs ,détente
Bal populaire

Samedi 2 Juin 2018 à partir de 19h30 le collectif 100 noms (collectif100noms@gmail.com) vous propose un bal populaire.
tagada tsouin tsouin

En savoir plus

Culture , loisirs ,détente
Le collectif 100noms vous propose en Mai

Le 13 mai 208 à partir de 14H30 salle S&G Bontemps découvrez les jeux de société en famille ou entre amis.

En savoir plus

Culture , loisirs ,détente
Le tennis joue aux boules

le 26 mai 2018 à partir de 13H30 Le club de tennis de Juvardeil organise un concours de pétanque avant Roland Garros.

Attention début des parties à 14 heures.
En savoir plus

Economie
Projet de Construction d'habitations sur Juvardeil

En savoir plus

8 mai 2018

Calendrier des Festivités
8 mai 2018 : les photographies de la cérémonie de commémoration

En savoir plus